Rue commercante N°2 d'Halloween

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tribal Fire Forum Rp Index du Forum -> Le Monde de Proxima -> Iblis -> Halloween
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ixidor Rage
Elémentariste
Elémentariste

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2008
Messages: 20
Points de Spécial(PS): 5
PM:
PMmax: 100

MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 14:38 (2008)    Sujet du message: Rue commercante N°2 d'Halloween Répondre en citant

La rue Du Second Commerce, comme elle est appellée à Halloween, regorge de petites boutiques aux allures crasseuses et peu attirantes. De facture médiocre on a l'impression qu'elle vont s'écrouler d'une instant à l'autre. Aussi nombres de non-locaux frissonnent lorsqu'ils voient une porte claquer, s'attendant à ce que les édifices tombent sur la tête de leur propriétaire. Cependant la magie imprègne ses lieux, une magie néfaste et belliqueuse, peu avenante.. Elle maintient entre autre les fondations des commerces.

La voie en elle-même est à l'image du sentiment qui plane. Constituée de roches mal agencés, elle fait cahotter les véhicules à roues qui y passent. Les chevaux même ont quelque fois le malheureux accident de se tordre leurs pattes entre deux pavés branlants. Aussi la trafic se fait majoritairement à pied. Si vous tombez au beau milieu de cette rue, vous pouvez être surs de perdre au moins une de vos possessions, le quartier n'étant pas très.. riche. Ou du moins personne ne montre sa richesse.

Dans cette rue toute la population s'y croise, le meilleur mélange d'ethnie se trouvant içi mieux que partout ailleurs dans Halloween, sauf peut-être pour la fête d'Halloween justement. Cette rue commerçante est nommée N°2 pour la diversité et le genres des produits disponibles plus que pour la taille ou la qualité. (Bien qu'il soit indéniable que la rue N°1 est d'une niveau esthétique largement supérieur, ainsi que sur l'honneté et les valeurs morales des commerçants/passants).

Içi vous trouverez tout ce qui n'a pas sa "place" dans l'autre rue commerçante, que ce soit par souci d'image, de danger, de peur, de dégout, ou d'inintéret.

Un vaste marché noir est bien entendu développée dans cette rue, qui est scindée d'une manière à première vue incompréhensible en plusieurs sections dirigées par des Coalitions des vendeurs les plus importants et puissants.



Dans ce gout-là la rue.. Lampadaires non compris.. Disons des lumières plus nombreuses mais moins puissantes.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 14:38 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ixidor Rage
Elémentariste
Elémentariste

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2008
Messages: 20
Points de Spécial(PS): 5
PM:
PMmax: 100

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 17:55 (2008)    Sujet du message: Rue commercante N°2 d'Halloween Répondre en citant

--- Rue Commerçante N°2, Devanture de Affel & Ashord, 3 heures avant le lever du jour ---

Le jour ne pointait par encore son museau lumineux que la rue semblait déserte. Içi, dehors l'air vivifiant du matin me permettait de rester éveillé et sur mes gardes. Il ne faut pas se fier aux apparences. D'un coup la ruelle peut se retrouver animée quelques instants, qui suffiront à vous détrousser. Je patientais donc parfaitement caché dans un coin obscur entre deux batiments d'aspect miteux, comme la quasi-totalité des commerces.. Le genre de la maison sans doute. Alors que je ruminais contre la position douloureuse que j'avais choisi pour me cacher, les détails de la journée me revenaient en mémoire.

Tout avait commencé sur jour-là dans la pièce principale de l'Auberge du Rire Malfaisant. Depuis deux jours j'en faisais ma planque et bossait dans le coin. Je rendais des services mineurs à un dénommé Ashord, qui en contrepartie me donnait quelques pièces. Il me savait en situation peu stable, et de toute façon quiconque s'abaissant à faire le coursier serait en situation identique. Je bossais donc pour lui, et tout se passait plutôt bien. L'homme en question était un escroc de la pire espèce, un peu comme le reste des commerçants. Il aurait vendu sa grand-mère contre quelques tuyaux de commerce. Je n'ai pas beaucoup d'estime pour ces gens-là mais ma condition ne me permetttai pas de faire autrement. Voilà une semaine que les Karu ne m'étaient pas tombé dessus. Etrange..

C'est pourquoi, je ne me suis que moyennement étonné lorsque j'ai entendu à une table adjacente deux homme parlant d'une manière animée et bruyante :


" Josio !! T entendu la nouvelllle !!

L'homme n'attendit pas de savoir si ce Josio la connaissait ou pas et enchaina :

" Le clan de malade ! Tu sais, celui qu'a disparu après s'être fait éradiqué par l'armée de je sais plus où y'a quelques siècles. Eh ben figure toi que les autorités ont trouvé un bateau aux effigies de ce clan là au quai N°2 ! En plein Halloween ! Le truc de fou.. Il parait que y'a plus de cents de ces assassins répandu partout, et qu'un couvre-feu pourrait être imposé ! A halloween.. "

L'homme semblait completement éberlué. Cependant son récit comportait des Il parait un peu trop important. Le dénommé Josio, un grand type filiforme avec la peau sur les os, dans un grand manteau pour se donner l'air d'un Baruk ( un célèbre tueur à gage datant de trois générations, qui avait détruit des gangs alors maitres dans ce quartier) répondit d'une voix calme :

" Marg, calme toi enfin.. Tu penses pas vraiment que ces Karu vont s'en prendre à la population.. Ils ont foiré leur coup ya tellement longtemps et on s'en souvient encore.. Reproduire la même erreur ne leur sera pas utile. A mon avis, ils doivent être là pour quelqu'un de précis.. Genre un type qui leur a joué un sale tour, ou bien un haut gradé à buter.. Dans ce gout-là.. "

L'autre aquiesca, plein d'admiration pour le calme de son ami.. En effet, ce Josio avait vu juste. Tout comme la garde devait s'en douter. Pour le nombre par contre, je doutais qu'il soient une centaine. Surement 7, ou bien deux équipes de 7 puisque le clan opérait toujours comme ça. Cela m'ennuyait. Ils commenceraient à fouiner, à questionner, et avec ce tatouage sur la figure j'étais plus que reconnaissable. Rester dans Le Rire malfaisant devenait mauvaix pour moi. Aussi, je sortis nonchalament et allait discretement m'installer juste en face dans la rue, à l'enseigne de La Chouette Vampire. Là je choisissais une table me permettant d'observer correctement la rue.. et attendit.

Une heure plus tard, l'action débuta. Six ombres surgirent, fonçant vers la porte et l'entrée en plus général. Deux ombres défoncèrent la porte et se ruèrent à l'intérieur du Rire Malfaisant. Les deux virtes donnant sur la rue fondirent littéralement et laissèrent passer quatres ombres supplémentaires. Des bruits de table qu'on renverse, des cris de surprise et de peur mais pas de bruits de lutte. Evidement puisque je n'étais pas là. Cependant je ne les attendais pas avant au moins deux heures de plus. Pour m'avoir trouvé si vite, il avait forcément fallu que quelqu'un que je cotoyais me balance.. Un seul nom me vint à l'esprit.. Ashord.

C'est pourquoi, après une retraite discrete dans les rues, et après avoir tué le 7ème membre du groupe d'assassinat qui se cachait, je m'étais planqué tout près du magasin de bibelots en tout genre de Affel & Ashord. Je savais Affel absent, indisposé. L'heure de fermeture approchait et sa "cahutte" navait comme presque tout le temps aucun client. Puis vint les 2 heures moins le jour. Ashord fit un petit rafut dans sa boutique, puis sortit sur le pas de sa porte. Il attrapa un trousseau de clé à l'intérieur de son veston rapiécé et ferma rapidement à clé.

Ashord c'est le genre de type miteux, à l'image de la rue. Commerçant sans scrupules, escroc et couard comme pas possible. Petit de taille ratatiné sur lui même, il ressemble à une mutation entre le rat et l'escargot. Il jeta un coup d'oeil à droite et à gauche, sembla renifler de chaque coté (comme un rat d'ailleurs) puis trotinna sur les pavéqs incertains. Comme à l'habitude, il se rendait vers La Chope Houleuse, un établissement ou on buvait pas cher pour pas mal (mais dégeulasse par contre). A l'impasse du Ver je sortis de l'ombre juste devant lui. Il hoqueta de surprise teta de reculer, mais je lui plaquais une main sur la bouche et de l'autre enfoncait mon index et mon majeur dans une partie sensible de la nuque qui paralyse. je le trainais au fond de l'impasse puis le jetait au sol.


" Salut Ashord.. tu me reconnais n'est ce pas..

- Mmm.. Mmm..

- Arrete de geindre !

- Oui oui.. Comment allez-vous Monsieur Ixidor ? "

Ca y est.. Il se mettait à me vouvoyer. Quand il vouvoie quelqu'un, c'est qu'il a terriblement peur, ou qu'il est en présence d'un client ou d'un pigeon. J'en profitais.

" Tu sais j'ai jamais aimé les traitres.. Et il parait que t'a pas été sympa avec moi.. "

Il couina de frayeur lorsqu'une lame brilla dans la pénombre levante.

" J'ai rien faiiiit Monsieur Ixidor ! Rien, rien du tout ! Je le jur..

- Ne jure pas. Tu mens comme tu respires, et je devrais déjà t'avoir coupé la langue. Alors parle. Combien t'ont-il donné pour ma mort ? 10 pièces ? 20 ? Tu es pire qu'un rat Ashord.. Je ne tuerais pas. Par contre, je considère que tu n'as pas mérité ton argent, puisqu'ils ne m'ont pas eu.. Donne le moi je leur rendrais. "

Sans attendre de réponse du commerçant tétanisé je lui arrachait de son veston sa bourse taché de vinasse et versait les pièces dans ma main. Puis je luis rejetait sa bourse vide au visage. Je comptais les 18 pièces qu'il avait reçu pour me balancer puis jetait les 35 autres par dessus un muret. Il émit un petit bruit de protestation mais pas plus. Je lui dis :

" Le reste c'était pour les gens que tu as vendu. Je dois pas être le premier. Sur ce, j'espère qu'on ne se recroisera pas mon mignon sinon Misabay gouttera de ton sang " lui lachais-je en citant le nom d'un de mes sabre, avant de disparaitre dans l'ombre..

Il me fallait fuir maintenant, quitter Halloween et surement aussi Iblis. La campagne est encore plus dangeureuse que la ville lorsqu'on a les Karu aux fesses. J'aviserai sur les routes. Pour le moment, il me fallait filer loin, et vite. Une battue dans Halloween aurait surement bientot lieu..
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:41 (2018)    Sujet du message: Rue commercante N°2 d'Halloween

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tribal Fire Forum Rp Index du Forum -> Le Monde de Proxima -> Iblis -> Halloween Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Bluetab template design by FF8Jake of FFD
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com